KORRIGAN

Le Korrigan est un incontournable des contes bretons. En breton, il signifie « petit nain », il s’agirait d’esprits prenant l’apparence de petits lutins. Ces êtres ne sont ni bons, ni méchants. Ils aiment jouer des mauvais tours, agacer et embêter les humains.

Ils peuvent se montrer généreux envers ceux qui les aident mais sont impitoyables envers les orgueilleux ou ceux qui leur manque de respect. De plus, ils ont des capacités d’alchimiste, ce qui explique leur grande richesse qu’ils amassent dans leur grotte.

Seulement voilà, leur monde a été totalement chamboulé, un séisme a frappé le Royaume des Contes. Les conséquences dévastatrices les obligent à vite s’acclimater pour survivre. Traumatisme ultime pour les korrigans, l’or n’a plus aucune valeur. Ils leurs faut vite s’adapter, ils deviennent trafiquants. Leur monde souterrain est propice aux déplacements furtifs et à la dissimulation. De plus, au sein de leur caverne, ils remplacent l’or par des cultures de champignons hallucinogènes. Quelques heures d’évasions valent de l’or…

Ils se mettent ainsi à troquer du rêve contre de la nourriture ou d’autres biens de premières nécessités.

Publicité